☰ menu mobile
 

LES PROGRAMMES INTERPRÉTÉS PAR CAFÉ ZIMMERMANN


Café Zimmermann propose un large répertoire d’oeuvres instrumentales et vocales avec des effectifs variés. D’abord reconnu pour ses interprétations enlevées de la musique baroque, l’ensemble interroge également les oeuvres de grands compositeurs classiques, notamment en formation orchestrale.

$FICHEREPERTOIRE_IMAGE_ALT}

Récitals de clavecin

Céline Frisch

fermer popup
$FICHEREPERTOIRE_IMAGE_ALT}

Récitals de clavecin


Le Clavier Bien Tempéré

L’enregistrement de Céline Frisch des vingt-quatre préludes et fugues est paru chez Alpha fin 2015 et a reçu les éloges de la presse spécialisée (Diapason d’Or, Choc de Classica, ffff de Télérama).

Le Clavier Bien Tempéré - J.S. Bach


Aux sources du jeune Bach

« Programme passionnant, mosaïque des principaux auteurs et des différents styles où s’abreuve le jeune Bach. Céline Frisch les visite en caméléon et jongle en magicienne avec les résonances de son instrument » (Diapason).

Suites et toccatas de Buxtehude, Froberger, Reincken, Kerll
& oeuvres de jeunesse de J.S. Bach


Une journée de Louis XV à Fontainebleau

Déroulé d’une journée « ordinaire » de Louis XV à Fontainebleau - messes, chasse et souper de chasse, promenades et conversations, jeux, concerts et spectacles... - par le biais des chefs-d’œuvre de l’École française de clavecin du XVIIIème siècle.

Oeuvres de Couperin, Rameau, Royer, Daquin, Balbastre, Corrette…



© Jean-Baptiste Millot

$FICHEREPERTOIRE_IMAGE_ALT}

Aux sources de Café Zimmermann

le duo Pablo Valetti & Céline Frisch avec violoncelle

fermer popup
$FICHEREPERTOIRE_IMAGE_ALT}

Aux sources de Café Zimmermann


Carl Philipp Emanuel Bach (1714 - 1788)
Johann Sebastian Bach (1685 - 1750)
Johann Georg Pisendel (1687 - 1755)
Francesco Antonio Bonporti (1672 - 1749)
Gottlieb Muffat (1690 - 1770)
François Francoeur (1698 - 1787)


C.P.E. Bach - Fantaisie
J.-S. Bach - Toccata
J.G. Pisendel - Sonate pour violon
F. Bonporti - Inventions pour violon
G. Muffat - Suite en ré
F. Francoeur - Sonate VI en sol



L’éventail des propositions de la saison 2018-2019 de Café Zimmermann permet de continuer la production de grandes pages du répertoire (Oratorios, Passion, Sonates de Chambres…), mais il favorise surtout – presque - un retour aux sources de la création de Café Zimmermann avec des programmes des compositeurs chéris Bach / Telemann, des ambiances si particulières liés au Café de Mr Zimmermann à Leipzig et enfin cette proposition de duo des deux fondateurs de l’ensemble Pablo Valetti et Céline Frisch en dialogue avec le violoncelliste Petr Skalka. Un véritable retour aux sources de Café Zimmermann.

  • Une soirée de récitatifs instrumentaux



Distribution

Pablo Valetti, violon
Céline Frisch, clavecin
Petr Skalka, violoncelle


© DR

$FICHEREPERTOIRE_IMAGE_ALT}

Le cahier de musique imaginaire de Bach

J.S. Bach - C.P.E. Bach - W.A. Mozart

fermer popup
$FICHEREPERTOIRE_IMAGE_ALT}

Le cahier de musique imaginaire de Bach


Johann Sebastian Bach (1685 - 1750)
Carl Philipp Emanuel Bach (1714 - 1788)
Wolfgang Amadeus Mozart (1756 - 1791)


J.S. Bach - Sinfonia, Chorals, arias…
W.A. Mozart - Aria et Fugue d’après J.S Bach
C.P.E. Bach - Sonate en trio



Bienvenue dans le cabinet de travail de J.-S. Bach. Sur l’étagère juste à gauche, une pile de livres et de partitions repérées, annotées de divers compositeurs. Ce programme a pour principe celui de la « playlist » d'aujourd’hui ou celui des fameux livres de musique dont les musiciens annotent les pages et les pièces qui leur plaisent particulièrement. Ce concert est une manière d’approcher les œuvres intimes composées par Jean-Sébastien Bach à la fin des années 1740. Vous pourrez découvrir diverses interactions qui ont pu intéresser Bach à l’époque, ainsi que les sonorités de la formation qu’il avait choisie pour la sonate en trio de son Offrande Musicale (1747).

  • Un programme qui pourrait s’appeler : Bach intime
  • Mozart par-dessus l’épaule du grand maître Bach



Distribution

4 musiciens - flûte traverso, violon, violoncelle, clavecin

© Jean-Baptiste Milllot

$FICHEREPERTOIRE_IMAGE_ALT}

A Leipzig au Café Zimmermann

J.S. Bach - G.P. Telemann

fermer popup
$FICHEREPERTOIRE_IMAGE_ALT}

A Leipzig au Café Zimmermann


Johann Sebastian Bach (1685 - 1750)
Georg Philipp Telemann (1681 - 1767)


J.-S. Bach : Sonate en trio en sol majeur
G.P. Telemann : Quatuor en ré majeur
G.P. Telemann : Fantaisie pour flûte
J.-S. Bach : Sonate en trio
G.P. Telemann : Concerto à trois
J.-S. Bach : Ouverture en si mineur

Au début des années 1720, trois compositeurs auraient pu devenir le nouveau Cantor de Leipzig (le maître de musique de la ville). Un seul le devint réellement : Jean Sébastien Bach. Et pourtant... il n’était pas le premier choix. C’était Georg Philipp Telemann qui a décliné l’offre.
Or à ce moment-là, en ville au café de Monsieur Zimmermann, JS Bach aimait se réunir avec d’illustres musiciens et notamment G.P. Telemann. Le programme A Leipzig au Café Zimmermann nous propose de nous glisser sur une des banquettes et de participer à ces joutes musicales entre amis et souvent aussi en famille

  • Quand J.S. Bach rencontre Telemann au Café Zimmermann
  • Un retour aux sources pour l’ensemble Café Zimmermann



Distribution

Cordes, clavecin et flûte traverso - 6 musiciens


© DR

$FICHEREPERTOIRE_IMAGE_ALT}

Musique de chambre

Itinéraires en région

fermer popup
$FICHEREPERTOIRE_IMAGE_ALT}

Musique de chambre


Quand Pablo Valetti et Céline Frisch ont créé, voilà presque 20 ans, l’ensemble Café Zimmermann, il s’agissait surtout de travailler la question de l’interprétation et d’être les meilleurs interprètes possibles d’un répertoire qu’ils chérissent autour de Johann-Sebastian Bach et des compositeurs de l'Europe des 17ème et 18ème siècles. Aujourd’hui, consciente que l’environnement n’est plus le même et tirant les leçons de leurs expériences, la direction de l’ensemble réfléchit non plus uniquement en termes de développement artistique mais autour de deux objectifs prioritaires : une implantation régionale forte et une politique de diversification du public.

Ces objectifs se concrétisent par la production de programmes spécialement imaginés pour des séries de concerts dans le territoire comme la tournée « Détours en Région » en 2017 qui nous permettait d’aller à la rencontre des publics éloignés des centres urbains et culturels de la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

À partir de 2018, les musiciens de Café Zimmermann sillonneront les routes de la Région avec des programmes variés pour des ensembles divers allant d’un à cinq musiciens autour de thématiques annuelles :

J.-S. Bach dans tous ses états

  • Le Clavier bien tempéré avec Céline Frisch, clavecin
  • Duos violon & clavecin avec Pablo Valetti et Céline Frisch
  • Le cahier imaginaire de J.-S. Bach avec Karel Valter, flûte

À la découverte des instruments baroques

  • Caprices de gambe : Viole de gambe et violoncelle avec Etienne Mangot
  • Autour du clavecin avec Céline Frisch
  • Luth, théorbe et guitare avec Eduardo Eguez

Musique française

  • Trio violon, viole de gambe et clavecin avec Pablo Valetti, Céline Frisch et Etienne Mangot
  • Une journée à la cour de Louis XV : Céline Frisch au clavecin
  • Luth et chant avec Eduardo Eguez

$FICHEREPERTOIRE_IMAGE_ALT}

Aux frontières du baroque

Concertos Grossos - Francesco Geminiani

fermer popup
$FICHEREPERTOIRE_IMAGE_ALT}

Aux frontières du baroque


Francesco Geminiani (1687 - 1762)
Georg Friedrich Haendel (1685 - 1759)
Charles Avison (1709 - 1770)
Arcangelo Corelli (1653 - 1713)


F. Geminiani - Concertos tirés de l’opus 7
G.F. Haendel - Sinfonia pour basson, cordes & basse continue
Charles Avison - Concerto d’après Scarlatti
Corelli / Geminiani - La Follia, concerto d’après l’opus V de Corelli

Le soliste devant l’orchestre est une image d’Epinal dans le monde de la musique. Pour ce programme Café Zimmermann convoque non pas un, ni deux mais quatre solistes d’où l’appellation de Concerto Grosso.
Loin d’un rapport de force entre un soliste et l’orchestre, ici les Concertos Grossos nourrissent un dialogue entre chaque soliste et l’ensemble. Un cheminement plus collectif qui sied à Café Zimmermann.
On connait mal Francesco Geminiani qui a été un précurseur à son époque, repoussant les limites des codes musicaux établis. Pour accompagner cette redécouverte, Café Zimmermann sortira à cette occasion, en septembre 2018, un CD entièrement consacré à ce maître de l’Italie du 18ème siècle.

  • Café Zimmermann propose une musique jubilatoire et novatrice aux frontières du baroque
  • De l’Italie à l’Angleterre : une épopée musicale au 18ème siècle
  • Une soirée avec 2 des transcriptions les plus fameuses de Scarlatti et Corelli
  • Un nouveau CD Geminiani à paraître chez Alpha Classics à la rentrée 18 !



Distribution

Cordes et clavecin - 12 musiciens


© DR

$FICHEREPERTOIRE_IMAGE_ALT}

Chant de Noël

Un Noël baroque allemand

fermer popup
$FICHEREPERTOIRE_IMAGE_ALT}

Chant de Noël


Johann Sebastian Bach (1685 - 1750)
Georg Philipp Telemann (1681 - 1767)


G.P. Telemann : Ouverture « A la Pastorelle »
G.P. Telemann : Cantate « Enfant, venez avec joie » composée pour le 1er jour de Noël
JS Bach : Oratorio de Noël (extrait instrumental)
JS Bach : Cantate « Préparez les chemins, préparez la voie » BWV 132 composée pour le 4ème dimanche de l’Avent

Notre rythme de vie dépend très souvent de références calendaires. L’architecture d’un projet artistique, d’une saison rencontre parfois dans l’année ces moments spécifiques. Noël et les réjouissances de cette période, de tout temps, ont motivé les compositeurs.

  • Une soirée dans la grande tradition des programmes de Noël
  • Un concert de chambre avec voix



Distribution

Soprano, NN
5 musiciens


© Jean-Baptiste Millot

$FICHEREPERTOIRE_IMAGE_ALT}

La Passion selon Saint Jean

Version chambriste exceptionnelle

fermer popup
$FICHEREPERTOIRE_IMAGE_ALT}

La Passion selon Saint Jean


Johann Sebastian Bach (1685 - 1750)


Passion selon Saint Jean BWV 245 (1724)

Une Passion en version chambriste, sans chef
Café Zimmermann et Vox Luminis proposent la version chambriste (écrite par J.-S. Bach) de cette Passion selon St Jean. Cette version (au cœur de la musicalité de Bach) est interprétée par 9 chanteurs-solistes. L'ensemble instrumental est composé de 14 musiciens.

La Passion selon Saint Jean à Leipzig : quarante mouvements pour une durée de près de deux heures. Ayant entrepris la tâche monumentale de munir chaque fête sacrée d’une cantate, Bach dut penser grand pour ce moment clé de la liturgie qu’est la Pâques. Le service du vendredi saint 7 avril 1724 était pensé en musique, à l’exception de l’homélie. « Chanter c’est prier deux fois », comme disait Saint Augustin puis Luther.

  • Une Passion selon Saint Jean intime au cœur de la musicalité de JS Bach
  • Café Zimmermann et Vox Luminis une première rencontre, mais une vision identique de l’approche musicale
  • Une passion portée par un groupe de musiciens sans chef



Vox Luminis

Fondé par Lionel Meunier, l’ensemble Vox Luminis voit le jour en 2004. Il se définit dès le départ comme un groupe à géométrie variable, se consacrant essentiellement au répertoire italien et allemand du XVIème au XVIIIème siècle. Fort de la stabilité et de la cohésion de son effectif depuis sa création, l’ensemble impressionne et séduit, tant par la personnalité solistique qui émane de chaque timbre que par la cohésion dans l’équilibre et l’homogénéité des voix qui se fondent en une couleur commune. Ses disques sont acclamés par la critique internationale et ont reçu de nombreux prix.



Distribution

14 instrumentistes, 9 chanteurs

© Wagner Csapo Jozsef

$FICHEREPERTOIRE_IMAGE_ALT}

Concertos & Brandebourgeois

Les20ansdeCaféZimmermann

fermer popup
$FICHEREPERTOIRE_IMAGE_ALT}

Concertos & Brandebourgeois


Johann-Sebastian Bach (1685 - 1750)



Autour des plus belles pages concertantes de J.-S. Bach, Café Zimmermann interprète :

- certains des célèbres concertos brandebourgeois, dédiés au margrave mélomane Christian Ludwig de Brandebourg, magnifique synthèse des différentes formes musicales de l’époque, entre les styles français et italien, le concerto grosso et le concerto pour soliste,

- des suites et concertos faisant la part belle à plusieurs instruments phares de l’époque : le violon, le clavecin, le hautbois, la flûte, la trompette.

Une belle façon de célébrer les 20 ans de Café Zimmermann, dans une version spéciale composée pour l'occasion !

à 20 musiciens - 6 violons, 2 altos, 2 violoncelles, contrebasse, clavecin, 2 hautbois, basson, 3 trompettes, flûte à bec, timbales

Suite n°1 en ut majeur BWV 1066
Concerto brandebourgeois n°2 en fa majeur BWV 1047
Concerto brandebourgeois n°4 en sol majeur BWV 1049
Suite n°3 en ré majeur BWV 1068



Autres distributions :
à 8 musiciens - 3 violons, alto, violoncelle, contrebasse, clavecin, hautbois

Concerto pour clavecin en ré mineur BWV 1052
Concerto pour hautbois d’amour en la majeur BWV 1055
Concerto pour violon en la mineur BWV 1041
Concerto pour violon et hautbois en do mineur BWV 1060R



à 9 musiciens - 3 violons, alto, violoncelle, contrebasse, clavecin, traverso, hautbois

Concerto pour clavecin en ré mineur BWV 1052
Concerto pour hautbois d’amour en la majeur BWV 1055
Concerto pour violon en la mineur BWV 1041
Ouverture n° 2 en si mineur BWV 1067



à 12 musiciens - 3 violons, alto, violoncelle, contrebasse, clavecin, traverso, hautbois, 2 flûtes à bec, trompette

Concerto pour clavecin en ré mineur BWV 1052
ou Concerto brandebourgeois n°5 en ré majeur BWV 1050
Concerto pour hautbois d’amour en la majeur BWV 1055
Concerto brandebourgeois n°2 en fa majeur BWV 1047
Concerto brandebourgeois n°4 en sol majeur BWV 1049



© Jean-Baptiste Millot